Historique

 Accueil > Société > Historique

Plus fort, plus vite, plus loin, plus longtemps…

Aubert & Duval accompagne ses clients depuis toujours dans le développement des grandes aventures industrielles : Hier, les grands paquebots, le Concorde… Aujourd’hui, Ariane 5, le TGV, la Formule 1, l’A380, la Coupe de l’America… Demain, Galiléo, l’EPR, Iter… Fidèles à l’esprit A&D à travers les époques, les collaborateurs de l’entreprise sont toujours prêts à relever les défis technologiques et développer la performance des clients.

Aubert & Duval

1907  Depuis sa création le 2 décembre, avenue de la République à Paris, par Adrien et Henri Duval et Pierre Aubert, Aubert & Duval a toujours été précurseur des solutions métallurgiques les plus innovantes.

Usine des Ancizes

1926  Tout d’abord spécialisée au début du 20ème siècle dans le forgeage et le traitement thermique, l’entreprise intègre à partir de 1926 l’élaboration des aciers spéciaux en reprenant l’usine des Ancizes de la Compagnie d’Electrométallurgie d’Auvergne.

Avant le déclenchement de la Seconde guerre mondiale, Aubert & Duval développe le procédé nitruration utilisé pour le traitement de surface des cylindres des moteurs des avions de chasse de l’Armée de l’Air.

 

1957  Avant ses concurrents européens, Aubert & Duval installe le premier four d’élaboration sous vide de superalliages et, en 1961, est mis en service le premier four de refusion sous vide.

 

1967  En janvier est élaborée la première coulée d’alliage destinée à SNECMA pour le forgeage des premiers disques de turbine du moteur construit pour le Concorde.

 

1975  Les années 70 verront l’inauguration d’Interforge (presse à matricer de 65 000 tonnes), et les années 80 le développement de la R&D et la mise au point d’aciers pour l’Airbus A320.

1995  En accord avec Usinor, Aubert & Duval reprend les sociétés de Firminy, Imphy, Issoire et Pamiers.

 

1999  Le nouvel ensemble Aubert & Duval rejoint le Groupe Eramet.

 

2007  Aubert & Duval inaugure l’usine Airforge, un ensemble entièrement automatisé autour de la presse à matricer de 40 000 tonnes.

 

2009  Aubert & Duval et UKTMP annoncent la création d’UKAD, une nouvelle unité de transformation de lingots de titane implantée à proximité du site industriel des Ancizes.

Forge titane

2011  Inauguration de l’usine UKAD à Saint Georges de Mons, permettant ainsi à l’ensemble UKTMP, UKAD et AUBERT & DUVAL de constituer une filière 100% intégrée du titane et de se positionner parmi les leaders mondiaux sur ce marché.

A suivre…